Choisissez la peinture naturelle pour votre santé

Comme nous sommes de plus en plus nombreux à réaliser des travaux de peinture pour embellir nos espaces de vie, il est important de regarder au-delà des nuances de couleurs et des tendances pour s’intéresser à des conséquences sur la santé souvent négligée. Heureusement, rester informé n’implique pas nécessairement l’étude rigoureuse de manuels techniques.

Il y a quinze ans, un peintre est rentré chez lui avec un grave mal de tête dû aux produits chimiques contenus dans la peinture. des peintres plus âgés avait aussi des problèmes de santé. Ce soir-là, il a fait une recherche sur Google sur les “peintures naturelles”, commençant ainsi un voyage qui le conduira à devenir un expert de l’utilisation des peintures non toxiques.

Rester en sécurité
Selon cet expert, les principaux dangers à surveiller sont l’amiante et les métaux lourds (en particulier le plomb et le cadmium) lors de l’enlèvement de vieilles peintures ou de la préparation de surfaces. Si vous vivez dans une maison construite avant 1971, il y a de fortes chances qu’elle soit recouverte de peinture au plomb.. Si vous vivez dans une maison construite avant 1989, il est possible qu’elle contienne de l’amiante. La prochaine vague de décès liés à l’amiante touchera des rénovateurs de maisons.

Si votre maison est antérieure à 1971, il est préconisé de faire appel à un peintre agréé formé à l’identification et à l’élimination de la peinture au plomb et de l’amiante. Si vous comptez le faire vous-même, il faut regarder les vidéos gratuites sur ce qu’il faut faire, disponibles sur les sites web de peinture et de décoration.

Quel que soit l’âge de votre maison ou le type de peinture qu’elle contient, prenez des précautions pour éviter d’inhaler de la poussière de peinture pendant le processus d’enlèvement. Portez un bon masque anti-poussière, des vêtements de protection et des gants.

Les produits chimiques présents dans la peinture constituent un autre danger à connaître.

Que contient la peinture ?
La peinture est un type de plastique fabriqué à partir du pétrole. Les principaux ingrédients sont des solvants (qui permettent à la peinture de couler et de retenir les autres composants) ainsi que des pigments (qui fournissent la couleur et les résines), qui lient les ingrédients. Lorsque vous pouvez sentir l’odeur de la peinture, ce sont les produits chimiques qui se détachent de la peinture, qui dégagent des gaz et qui se retrouvent dans l’air ambiant. Les produits chimiques qui dégagent des gaz à température ambiante, appelés “composés organiques volatils” (COV), sont nocifs pour la santé, ils peuvent provoquer le syndrome des bâtiments malsains et polluer l’environnement.

Comme leur nom l’indique, les peintures naturelles utilisent des ingrédients naturels, comme l’huile de lin, les pigments de terre, la cire d’abeille et la chaux.

La peinture émaillée est plus toxique que la variété acrylique, plus aqueuse. Dans la peinture émail, les liants et les solvants sont fabriqués à partir du pétrole, c’est pourquoi on l’appelle “peinture à base de pétrole”. La peinture à l’huile typique est composée de 35 à 50 % de COV, dont le toluène, le xylène, l’acétone et d’autres substances dangereuses pour la santé.

Quelles sont les options qui s’offrent à ceux qui veulent une peinture peu toxique ?

Faible à zéro COV
Tous les fabricants de peinture proposent désormais une gamme de peintures à faible teneur en COV et certains proposent des options sans COV. Selon des sources industrielles, les peintures murales à faible teneur en COV contiennent généralement de 1 à 75 grammes de COV par litre, contre 350-450 g pour la comparaison traditionnelle. Les teintes ont une incidence sur les niveaux de COV – les teintes plus foncées en contiennent davantage.

Le choix du naturel
Si vous vous souciez vraiment de votre santé, choisissez des peintures naturelles. Elles sont recommandé en particulier aux personnes souffrant d’allergies, de sensibilité aux produits chimiques, aux femmes enceintes et à celles qui ont de jeunes enfants.

Les peintures naturelles sont un peu comme les aliments biologiques – elles coûtent plus cher et elles ne sont pas aussi largement disponibles.

Sont-elles aussi performantes que les peintures traditionnelles ?

La peinture naturelle a un aspect plus velouté et plus doux et elle est très durable. Évitez les fabricants qui ne divulguent pas leurs ingrédients, même si l’étiquette indique qu’il s’agit de produits naturels.

Que faut-il utiliser ?
Extérieurs : il est recommandé d’utiliser des peintures acryliques sans COV. Il existe des peintures au silicate minéral naturel que vous pouvez utiliser à l’extérieur mais elles ne conviennent qu’aux surfaces de maçonnerie comme le béton, la pierre, la brique ou le crépi.

Intérieurs : il est recommandé de choisir des peintures sans COV ou peintures naturelles. Pourquoi choisir des peintures à faible teneur en COV alors qu’il est possible d’obtenir des peintures sans COV ?

Garnitures : les zones que les gens touchent constamment, comme les portes, les plinthes, les chambranles et les fenêtres, nécessitent une peinture particulière. Traditionnellement, les peintres utilisent des peintures brillantes pour les garnitures et ils utilisent des peintures moins brillantes pour les murrs. Les peintures brillantes peuvent être obtenues dans des peintures naturelles.

Les sols peuvent être peints avec une huile de bois naturelle et durable.

Préparation : il est important de préparer correctement les surfaces avant de les peindre. La plupart des problèmes que les gens rencontrent avec la peinture n’ont rien à voir avec la peinture, mais avec la préparation. Il existe de nombreuses surfaces différentes, elles nécessitent toutes des préparations différentes.

Exploiter la science de la couleur
Compte tenu de ces conseils, il faut maintenant tenir compte de la couleur. Un nombre important de recherches scientifiques montrent que la couleur affecte votre physiologie, votre comportement, votre humeur et vos émotions. La plupart des gens ne reconnaissent pas l’impact de la couleur sur leurs sentiments. Ce n’est pas seulement ce que vous voyez. Elle touche à la fois votre esprit et votre cœur.

Dans le spectre de la lumière visuelle, lorsque la couleur frappe la rétine de votre œil, elle transmet au cerveau des impulsions électriques qui peuvent déclencher des réponses hormonales, comme la libération d’épinéphrine (adrénaline),. Par exemple, le rouge, qui peut augmenter votre rythme cardiaque et votre respiration, est associé à la colère, mais aussi à l’amour romantique. Le bleu ralentit le rythme cardiaque et la respiration, il évoque la paix et la tranquillité.

Le symbolisme universel que nous donnons à certaines couleurs – comme la gaieté pour le jaune ou la douceur pour le rose – provient du fait que les humains captent inconsciemment des réactions physiques et émotionnelles subtiles aux différentes couleurs.

La couleur influe également sur votre prise de décision, par exemple lorsque vous choisissez une voiture, un produit ou un aliment. Cependant, lorsqu’il s’agit de couleurs murales, il vaut mieux être prudent. Nous sommes attirés par les plus belles couleurs de l’échantillon mais, le plus souvent, les couleurs qui sont les plus belles à la maison ne sont pas celles qui sont belles sur l’échantillon. Elles ont tendance à être un peu trop vives ou trop intenses sur vos murs. Il y a une grande différence entre un petit carré de couleur de 2×2 et ce à quoi la couleur ressemble sur un mur de 10×10″.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise couleur, il s’agit plutôt du sentiment que vous essayez d’évoquer. Il ne s’agit pas seulement de la couleur en soi, mais aussi des contrastes et des combinaisons. Plus il y a de contraste, plus il y a d’énergie. Les couleurs multiples ajoutent de l’activité à votre esprit, mais aussi un sentiment de plaisir, de stimulation et d’énergie.

La couleur ne doit pas toujours se limiter à la peinture, mais peut être introduite dans les accessoires et le mobilier. Inversement, lorsque vous choisissez une couleur de mur, tenez compte de la couleur du sol et du mobilier.

Pensez également à l’éclairage. Un mauvais éclairage peut faire paraître une couleur plus sombre. Dans une pièce sombre, ou une pièce avec beaucoup de meubles sombres, des murs blancs peuvent apporter de la lumière à la pièce. Il y a tant de variations dans les blancs qui peuvent être magnifiques; le blanc, surtout s’il est chaud, est aussi bon pour le moral. Cependant, le jaune, associé au bonheur, est meilleur pour améliorer l’humeur.

Si vous vivez dans un climat très chaud ou très froid, sachez que la couleur peut modifier votre perception de la température. Une couleur jaune-orange fait croire aux gens qu’il y a plus de degrés que la réalité . Une couleur bleu glacé leur fait croire qu’il fait plusieurs degrés de moins

Quelle couleur utiliser suivant les pièces?
La chambre à coucher

Les couleurs froides comme le bleu, le vert et le lavande dans des tons doux et clairs avec un faible contraste sont les plus apaisantes et relaxantes. Les tons neutres, y compris les variations de blanc qui imitent les tons des matériaux naturels, sont également relaxants. Tout n’est pas forcément dans la peinture. Dans une chambre bleue, vous pouvez apporter plus de bois ou des couleurs crème ou bronzées dans la literie. Le bleu avec le corail, la pêche ou le jaune sont des couleurs courantes dans les chambres qui équilibrent les couleurs chaudes et froides. Le rose est également apaisant. Dans les études, il a été associé à l’amour, à la romance, à l’espoir, à l’optimisme, au bonheur et à l’affiliation. Selon les chercheurs, un vert terreux et naturel est idéal pour un sommeil réparateur. Le vert est également bon pour la guérison et la vigueur.

Espaces de vie et de détente

Des couleurs monochromes, plus neutres, dans des tons similaires et moins contrastées, sont relaxantes pour les sens. Aujourd’hui, beaucoup de gens aiment les schémas neutres parce que nous sommes trop inondés d’informations du monde extérieur. Souvent, nous cherchons un moyen de désencombrer notre esprit. Nous voulons rentrer à la maison et ne pas avoir beaucoup de choses qui nous tombent dessus.

Les couleurs complexes et neutralisées, comme les gris chromatiques avec une touche de lavande, de bleu ou de vert par exemple, sont très appréciées dans les salles de séjour.

Salles de jeux, gymnases et études des enfants

Si vous voulez créer de l’énergie dans une pièce, il est préférable d’utiliser des couleurs vibrantes, plus contrastées et multiples (trois ou quatre). Les couleurs vibrantes ont une plus grande intensité et comprennent des tons de bijoux comme le vert émeraude ou le bleu saphir ainsi que le rose fuchsia, le jaune vif et l’aqua. Des recherches ont montré que le violet et le bleu vif stimulent la créativité mentale. Des études suggèrent que le rouge favorise l’activité mentale et physique, ce qui en fait une bonne couleur pour les gymnases à domicile.

Cuisine et salle à manger

Le jaune, le vert et le rouge-orange (comme la terre cuite et le corail) sont tous des colorants alimentaires, donc ils fonctionnent naturellement dans la cuisine. Si vous utilisez du rouge, choisissez la nuance ae plus chaude plutôt que la plus froide, comme le rouge bourgogne.

Le jaune, l’orange et les bruns terreux favorisent la conversation et la communication, selon les recherches, et sont donc utiles pour créer une cuisine sociale. Les bleus et les violets ont tendance à freiner la faim, tandis que le rouge et l’orange la stimulent. Le brun évoque également une sensation de chaleur et d’intimité.

Salles de bains

Évitez le jaune et le jaune-vert dans la salle de bains. Le jaune se reflète sur tout le reste. À moins que ce ne soit une couleur très douce, ce n’est peut-être pas le plus flatteur quand on se regarde dans le miroir. Optez plutôt pour des “couleurs cosmétiques” comme le pêche, le rose et le beige ou des couleurs neutres comme le gris ou le blanc. Le bleu est relaxant et peut transmettre l’idée de l’eau.